Free songs

Michael Jordan : histoire d’une légende

Du haut de ses 1,98m, Michael Jordan, né le 17 février 1963 à New-York fait partie des basketteurs qui planent sur l’histoire de la NBA. Considéré par la NBA comme le meilleur joueur de basket de tous les temps, Michael Jordan a mené un parcours digne d’une légende. Si vous souhaitez voir autre chose que  les meilleures cotes de paris sportifs sur NetBet Sport,  nous vous proposons de revenir sur les grandes prouesses de ce joueur hors norme.

Des débuts remarquables

Michael Jordan a commencé sa carrière de basketteur dans l’équipe scolaire de « Emsley A Laney High School»de Wilmington. Réussissant en moyenne quarante points par match, le jeune prodigue se fait enrôler dans la McDonald’s All-American Team.

En 1981 à 18 ans après avoir intégré l’équipe de l’université de North Carolina, il joue son premier match devant les écrans télévisés et entre dans l’histoire en marquant 15 points à 7/11 contre Rutgers. Cette année-là, Jordan est désigné meilleur joueur de l’Atlantic Coast Conference et devient l’année suivante (1982), champion NCAA.

Le natif de Brooklyn fait une entrée remarquable en NBA en 1984 au sein des Bulls de Chicago avec une moyenne de 28,2 points par match, terminant meilleur shooter avec 2313 points.

La consécration en NBA

Après avoir illuminé de son talent la NBA dès ses débuts à l’aide des titres personnels comme le Most Valuable Player et le NBA Defensive Player of the year obtenus en 1988, Jordan entre encore plus dans l’histoire du Basket américain en décrochant trois titres de champions NBA successifs de 1990 à 1993.

En effet, il conduit les Chicago Bulls sur le toit de la NBA à la fin de la saison 1990-1991 après avoir écarté les champions en titre les Pistons de Detroit en finale de Conférence Est et battu en finale les Lakers de Los Angeles. À l’issue de cette saga, Michael Jordan décroche son tout premier NBA Finals Most Valuable Player. Le basketteur finit également champion les deux années suivantes.

Lors des jeux olympiques de Barcelone en 1992, Jordan remporte la médaille d’or avec la sélection américaine qualifiée de «  Dream Team ».

Après une première retraite en 1993, Jordan opère son « come-back » sur les parquets de la NBA en mars 1995. Avec son retour, les Bulls entretemps diminués reprennent leur domination en NBA et restent champions de 1996 à 1998.

Des statistiques exceptionnelles

Dominant pendant dix saisons les stats de la NBA,Jordan a atteint le record de sept titres consécutifs de meilleur marqueur de la saison. Grâce à son intelligence de jeu, il a établi durant sa carrière la meilleure performance de points avec une moyenne de 30,1 points par match. Au total, il a inscrit 5987 points lors des phases finales de la NBA, statistique la plus élevée après les 6163 points atteints par Lebron James en 2017. Au total, Jordan a réalisé 32 292 points, soit le 4ème meilleur total après Kareem Abdul Jabbar, Karl Malone et Kobe Bryant.

Répondre